lundi 17 octobre 2016

fusil à silex, une paire de pistolets, et accessoires par Nicolas Noël Boutet (français, Versailles et Paris, 1761-1833)




 La Révolution de 1789 et la montée subséquente de Napoléon, d' abord comme consul (1799-1804), puis comme empereur (1804-1814), a provoqué un changement radical dans la conception et la décoration des armes à feu français. L'innovateur principal était Nicholas Noël Boutet (1.761 à 1.833), qui a été nommé directeur-artiste du nouvellement formé   Manufacture d'Armes Manufacture de Versailles en 1792. Alors que l'usine de Versailles était le principal fabriquant d'armes de réglementaire pour les armées françaises, Boutet a également été accusé la création d' armes richement décorées pour les trophées aux héros militaires et chefs d'Etat étrangers.   armes à feu de cette période, comme le fusil illustré, montrent une perfection technique inégalée et la précision de fabrication.

Le style délicat Rococo associé à l' ancien régime a été abandonné et remplacé par le classicisme plus masculin du style Empire avec ses références à gréco-romaine et motifs égyptiens. Gunstocks ont été incrustés de feuille d' argent et d' or gravé, et les monts étaient souvent de lourds fonte d'argent en relief. La décoration inclus des trophées d'armes et des scènes de batailles classiques et les victoires qui impliquaient la gloire militaire de la France.

 Un ensemble tubé de ce type a été parmi les offres les plus luxueux de la Manufacture Boutet. Il comprend un richement décoré fusil, pistolets correspondant, et une gamme complète d'outils et accessoires nécessaires pour charger et décharger les armes ou de les démonter pour le nettoyage ou l' entretien.

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire