dimanche 23 mars 2014

 Miroir de table france, époque louis XIV matériaux : marqueterie d'écaille et de laiton, palissandre, ébène, bronzes et glace h. 67 cm, l. 56,5 cm

Miroir de table en marqueterie « Boulle », d'écaille et de cuivre, de forme chantournée dans sa partie supérieure. Il présente dans son encadrement un décor à motifs floraux contenu dans des réserves. Le dos en palissandre et filets d'ébène est muni d'un valet ajouré et sculpté.
C'est au XVIIe siècle que naît l'expression : « être à son miroir », synonyme d'être à sa toilette. Madame de Maintenon écrira à Madame Daubigné en 1678 : « Trois heures au miroir, tous les matins, c'est deux de trop. » On trouve à cette époque de nombreux témoignages de la mode du miroir : « …son miroir lui disait, prenez vite un mari… » Lafontaine, La Fille. Juste-Aurèle Meissonnier (1695-1750) et Thomas Germain (1673-1748) étudieront pour la Cour du Portugal des projets de miroirs de toilette destinés à l'orfèvrerie.


BIBLIOGRAPHIE Modèle comparable reproduit p.49, fi g.69 dans « Miroirs » par Serge Roche-Germain Courage Pierre Devinoy, éd. Bibliothèque des Arts, Paris.




Source Kohn

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire