dimanche 9 février 2014

Le festin de Didon et Enée revient en terre conquise: dans le 92.

Le Festin de Didon et Enée

huile sur toile de François de Troy. Elle date de 1704, et est "l'œuvre la plus représentative de la vie menée à la cour de Sceaux au début du XVIIIe siècle".

 Un portrait de la duchesse et du duc du Maine, entourés d'une cinquantaine de personnages.
Ce tableau d'exception, "lié à l'histoire du domaine de Sceaux et à la vie de cour de la duchesse du Maine",

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire