jeudi 12 décembre 2013

"Le temps" Cartel d'époque Louis XV

 
 
 
Pendule et une console La pendule de forme galbée en placage d'écaille brune, laiton et bronze doré, marqueté «en première partie «de volutes, feuilles d'acanthe et rinceaux. La partie supérieure ornée de Chronos symbolisant «le temps» tenant une faux et un sablier. Le cadran émaillé avec indication des heures et des minutes présente au revers un mouvement signé: C. Lourier à Paris. Elle est décorée de moulures à oves, mascarons surmontés de feuilles d'acanthe, feuillage et quadrillage. Elle repose sur quatre pieds en volute. Époque Louis XIV- Régence (restaurations , reprise à la dorure) La console de forme rectangulaire en placage d'écaille brune et laiton, marqueté «en première partie» de rinceaux, fleurons et volutes, présente une riche décoration de bronzes ciselés et redorés tels que: chutes à têtes de bélier, frises à feuilles d'acanthe. Époque Régence (restaurations) Pendule H: 92,5 - L: 42,5 cm Console H: 27,5 - L: 43 - P: 23 cm La pendule que nous présentons est inspirée d'un dessin de l'ornemaniste Gilles-Marie Oppenordt(1). Il existe différentes «variantes» de ce modèle de pendules: les montants surmontés d'amours tel l'exemplaire conservé à Waddesdon Manor (2) ou de coquilles telle la pendule de la collection James A. de Rothschild qui se trouve à la Wallace Collection à Londres (4) ou comme celle que nous présentons surmontés de cartouches.

 Il n'est pas inhabituel que le cartel soit antérieur à la console comme en attestent le cartel de la Collection Grog -Carven, (donation 1973 sous réserve d'usufruit OA 10 356 ) et le cartel de Charles Cressent conservé au musée du Louvre  ( OA 10 537)(4).

 (1) «Recueil des oeuvres de Gilles-Marie Oppenord ...contenant deux mille motifs avec fragments d'architecture, consoles, ornements, agrafes, trophées......» Paris 1888, E.Rouveyre Ed., Planche extraite du second livre. (2) «The James A. de Rothschild Collection at Waddesdon Manor» Geoffroy de Bellaigue, Fribourg 1974 , Office du Livre Ed. Vol I, p.56, n°4. (3) «The Wallace Collection» Peter Hughes, Londres 1996, vol I, p.383 n°91. (4) «Les Bronzes d'Ameublement du musée du Louvre» Daniel Alcouffe, Anne Dion, Gérard Mabille, 2004, Faton Ed. p.41 n°11 et p.69 n°29
 
 
 
 
 
Estimation : 70 000 - 90 000 €
 
mise en vente a Drouot ce jour

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire