dimanche 13 janvier 2013

Saint Petersbourg, musée de l'Ermitage


photo Henrye

A Saint Petersbourg, au musée de l'Ermitage existe une  porte ornée.
Dans la Salle "Leonardo da Vinci". Elle a été conçue par l'architecte Andreï Stackenschneider. Ces portes sont traitées selon la technique de la marqueterie Boulle. Marqueterie en écailles de tortue vernies et laiton doré.


   
Copyright © 2011 Musée de l'Ermitage

Il existe au musée de l'Ermitage une grande armoire boulle de la Fin du 17e siècle France faite d'après un dessin de Boulle qui est maintenant dans le Musée des Arts Décoratifs à Paris.
 
Faite d'Ébène, de bronze, incrustée de différents bois, d'écaille de tortue, du cuivre, d'étain elle mesure 255 x 170 x 64 cm
Cette armoire est considéré comme un véritable chef-d'œuvre de la collection de l'Ermitage. Le capitaine a utilisé incrustation d'écaille de tortue et des métaux, une technique qui allait devenir connu comme un «travail Boulle. Il était aussi très habiles à marqueterie de fleurs.



Copyright © 2011 Musée de l'Ermitage
Une Coiffeuse de la Seconde moitié du 19e siècle Ébène, écaille, cuivre, bronze doré, miroir, marqueterie, placage

Cette coiffeuse élégant a en marqueterie Boulle. L'artisan a utilisé des matériaux précieux - comme le bois d'ébène, de l'écaille, du laiton et des bronzes dorés. La décoration de ce genre est revenu à la mode au 19ème siècle et les ateliers dans de nombreux pays d'Europe produisent des meubles dans la technique Boulle.
Ce mobilier n'a pas atteint de tels sommets de qualité dans les 17e et 18e siècles, mais une plus grande variété de formes et de types apparu - de grandes bibliothèques aux tables des dames de chambre qui satisfont les désirs de la classe moyenne à la fois riche et membres de la famille royale familles. Par exemple, l'une des chambres dans les appartements de vie du palais d'Hiver - La chambre bleue de la grande-duchesse Maria Alexandrovna, créé en 1839-1840 à la conception d'Alexandre Briullov - a été entièrement meublées avec des pièces décorés par la technique Boulle et imitations du elle. Cette coiffeuse est l'un des exemples typiques de mobilier produits pour une large clientèle de riches clients.




Copyright © 2011 Musée de l'Ermitage
Une Horloge de  console faite avec la technique Boulle
Fin du 17e-début 18e siècle France.

L'inscription sur la base de la molette de lit: Jacques Langlois Paris
Bronze doré, bois, laiton, et écaille de tortue.
 
 A découvrir au musée de l'Ermitage en russie
Copyright © 2011 Musée de l'Ermitage
source :
http://www.hermitagemuseum.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire