samedi 1 décembre 2012

Un Nouvel Oeil Ornemental de lʼart

Diane_a_la_douche_02_large
Nicolas Buffe, Diane à la douche, 2009 80 × 114 cm, dessin à la craie sur papier

Un Nouvel Oeil Ornemental de lʼart

Un curieux retour du refoulé, la crise du modernisme et le développement du virtuel en art et architecture, sʼaccompagneront dʼun véritable retour de lʼornement. Mais un ornement second, détourné, transgressé, objet de toutes les hybridations et mutations impures et risquées. Et cʼest bien ce risque dʼune ornementalité qui confond structure et décor, et habite toutes les surfaces comme une seconde peau, que prend Nicolas Buffe dans son travail :
 Diane à la douche, en 2009 s'inspire de l'ornemanistes le plus féconds du XVIIe siècle jean Bérain dessinateur de la chambre et du cabinet du roi en 1674, qui organisait fêtes et divertissements, concevant décors éphémères, costumes et jusqu’aux buffets des festins.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire