samedi 10 novembre 2012

Manière de Polir l'Ebénisterie

  L’Encyclopédie des Arts et Métiers de Roubo : « Comment on polit un ouvrage et des outils qui y sont propres ».
Manière de Ponser avec de la presle
 
Technique du Poli à la cire retrouvée

Faisseau de joncs et  presle

Manière de Polir avec un Faisseau de joncs

Jean de Dreuille avec de la presle et de la peau de chien de mer
Salon de novembre 2012
 
 
À l’époque, le papier de verre n’existait pas. L’Encyclopédie des Arts et Métiers de Roubo nous indique « Comment on polit un ouvrage et des outils qui y sont propres ».Les outils sont  faisceau de jonc, presle, peau de chien de mer, etc.
 

   Jean de Dreuille restaura un coffret Louis XIV en écailles de tortue flanqué de deux petites poignées en argent non démontables. Appliquer un produit ordinaire sur ces poignées, c’était risquer de tâcher l’écaille… Et c’est en cherchant un moyen de restaurer le coffret que cet ébéniste travailla à l’élaboration d'un produit qui permettrait de traiter les matières nobles dans les règles de l’art. « C’était une période à la fois harassante et passionnante, nous explique- t-il. Un travail de recherche qui demandait beaucoup d’humilité et de patience. Pendant deux ans, j’ai tâtonné, fait des essais, modifié mes mélanges. Vingt fois j’ai cru avoir trouvé – et vingt fois j’ai dû recommencer. » On pense aux vers de Boileau : « Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage / Polissez- le sans cesse et le repolissez », c’est ce qu’on appelle un poème de circonstance… Deux ans de recherches plus tard, le Poli Argent permet de nettoyer, polir et entretenir l’argent, l’or, le vermeil, l’ivoire, la nacre, les bijoux… Et si son concepteur garde jalousement le secret de sa formule, il nous précise tout de même qu’une série de tests l’a certifié entièrement naturel et non toxique.
Ébénisterie de Dreuille
6 rue Corot - Paris 16e

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire