dimanche 25 novembre 2012

HORLOGE de PARQUET en marqueterie attribuée à André Charles BOULLE, mouvement signé de Pierre DUCHESNE

RouillacHORLOGE de PARQUET en marqueterie attribuée à André Charles BOULLE, mouvement d'horlogerie signé de Pierre DUCHESNE (modification).

Caisse en placage d'ébène et d'écaille rouge marqueté d'étain, à décor floral stylisé. Ornements en bronze doré
Rouillac


Cadran, soutenu par une Allégorie du Temps, personnage à la faux les bras levés
 Sur la base se trouve inscrit en latin, un précepte de Virgile gravé : " Solem audet dicere falsum " : " Elle ose convaincre le soleil d'erreur ".





XVIIème - XVIIIème siècle.
N° d'inventaire peint : 3103. R.

Haut. 233, Larg. 42, Prof. 19 cm. (état de marche, corde pour remonter à la fois la sonnerie et le mouvement)

Provenance : collection privée de l'Orléanais.

Références :
À rapprocher de deux régulateurs comparables :
- Vente Genève, avril 2009, caisse de Boulle et mouvement de Duchesne, circa 1685.
- Musée Getty (Los Angeles, Californie), caisse de Boulle et mouvement de Gaudron, 1680-1690.

Pierre Duchesne (1650-1730) est reçu maître de la guilde du faubourg Saint-Germain le 17 mars 1675 et à la ville de Paris le 5 juin 1675. Entre 1675 et 1700, il s'installe dans la cour du palais "au chêne d'Alexandre", et utilise plusieurs gaines fabriquées par André Charles Boulle.
Ses oe
œuvres sont conservées à Paris : au Musée des Arts décoratifs, à l'École des Beaux-Arts, comme au Musée national des Techniques.


Source vente par Rouillac
http://www.rouillac.com/
 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire