mercredi 19 septembre 2012

cartel d'alcôve " tête de poupée ", début du XVIIIe siècle




 
 cartel d'alcôve  Photo Kohn
 
 
Ecaille, cuivre, laiton, bronzes dorés et émail. H. 36,5 cm, L. 16,5 cm, P. 16,5 cm -
 
 
cartel d'alcôve en marqueterie « Boulle » à trois faces de forme chantournée témoigne de l'évolution stylistique qui s'opère en matière d'horlogerie au tournant des XVIIe et XVIIIe siècles.

La caisse où s'incorpore le mouvement s'orne en façade d'un superbe décor de rinceaux en cuivre doré se détachant sur un fond d'écaille rouge.

Les côtés arborent une ornementation de lambrequins entourés de larges palmes.

Le cadran en cuivre gravé de feuillage indique les heures en chiffres romains qui se détachent sur des pièces en émail blanc.

Les minutes apparaissent sur le pourtour du cadran.
Son socle en écaille et cuivre repose sur quatre sphinges en bronze ciselé et doré terminés par des pieds boule.

Les épaulements de la caisse et du socle sont soulignés par une large feuille d'acanthe terminée en volute.

L'ensemble de la composition est couronnée par un remarquable fronton de forme cintrée accueillant un masque d'angelot et une frise de feuilles d'eau.

La clochede sonnerie est habilement dissimulée par une couronne stylisée et un décor de guirlandes de feuillages centré d'une urne à godrons et grenade éclatée.

Cette pendule dérive notamment des dessins de Marot mais aussi de la pendule dite « tête de poupée » qui connut un succès considérable à la fin du XVIIe siècle. Ses petites dimensions, qui ajoutent tout son charme à cette oeuvre, indiquent qu'il devait être à l'origine placé probablement dans une pièce intime.
Kohn. Samedi 15 septembre 2012. Hôtel Le Bristol, Salon Castellane - 112, rue du Faubourg Saint Honoré - 75008 Paris. http://www.kohn.fr

source Alain Truong
 
Estimation : 80 000 / 100 000 €


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire