samedi 16 juin 2012

Louis XIV


En 1663, deux ans après son arrivée au pouvoir absolu, Louis XIV a nommé un superviseur pour le mobilier royal.Dans la lettre de nomination, le roi a écrit,

 «Il n'y a rien qui indique plus clairement la magnificence des grands princes que leurs superbes palais et leur mobilier précieux."



  Avec l'intention de glorifier la monarchie, Louis XIV a entrepris des programmes de renforcement grands que cela comporte la conception et la fabrication de séries de meubles splendides.

S'inspirant des goûts somptueux de son mentor, le cardinal Mazarin, il a acquis ou commandé une série éblouissante d'armoires en bois de soixante-six, certains ont été décorés avec de la laque, mais de nombreuses combinaisons affichées de matériaux précieux comme le lapis-lazuli, d'agate, de marbre, d'argent et d'ivoire. (Trois de ces armoires sont connus pour avoir survécu:. Un, quelque peu modifié, dans un musée parisien et une paire dans une collection privée anglaise) Le roi a également favorisé en bois sculpté et doré de meubles en bois et a commandé une vaste gamme d'objets dans l'argent massif que inclus de grands chandeliers, tables massives, des bancs et des tabourets , des lustres, et cadres de miroirs.


La pratique de placage d'écaille de tortue, estimé à ce jour au premier siècle avant JC à Rome, a subi une formidable réveil en Europe au cours de la dix-septième siècle, lorsque la carapace de la tortue de mer tropicale a été appliqué sur des surfaces en bois de meubles, où il a souvent servi de un motif de motifs incrustés décoratifs d'autres voyantes et parfois des matériaux exotiques . La popularité de placage d'écaille au cours de cette période est bien illustré par plusieurs pièces dans la collection du Musée. Une table conçue par Pierre Gole  dispose d'une combinaison d'écaille de tortue, bois, bois d'ébène, et d'ivoire . Rougeâtre teinté écaille forme le terrain pour la décoration en laiton sur un bureau compact fait pour Louis XIV par le relativement inconnu d'origine hollandaise ébéniste Alexandre-Jean Oppenordt (1639-1715) . Oppenordt est devenu citoyen français en 1679 et a été nommé ébéniste de Louis XIV en 1684. Le graveur et designer Jean Bérain est pensé pour avoir collaboré avec Oppenordt sur ​​la conception pour l'ornement en laiton sur ce bureau, certains de l'ornement imprime publié par Bérain contiennent des motifs qui correspondent à des formes de ces incrustations.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire