mercredi 4 avril 2012

Cartel par Balthazar Martinot, dit l'Aîné (1636-1714)






 grand cartel Louis XIV en marqueterie Boulle* et bronze doré finement ciselé, à décor dans le haut d'angelots jouant avec un hippocampe mythologique, de femmes symbolisant la Sagesse et la Connaissance sur la porte du cadran, ainsi que de fleurs, carquois, harpes, masques et coquilles, signé de l'horloger Martinot** à Paris, d'époque fin XVIIème-début XVIIIème siècles.

Ce cartel dans son jus, le mouvement est postérieur. Balthazar Martinot, dit l'Aîné (1636-1714) est un horloger français. Balthazar Martinot, écuyer, valet de chambre-horloger ordinaire de la reine Anne d'Autriche puis horloger ordinaire du roi, était considéré de son temps comme l'un des plus fameux horlogers de toute l'Europe. Balthazar Martinot commença à œuvrer à Paris vers 1660, il était établi rue Galande en 1683 et quai des Orfèvres en 1697 et se retira dans son château de Saint-Germain-en-Laye en 1710. Son talent lui procura de nombreux appuis et lui donna un grand prestige. En 1665, il avait succédé à son beau-père Pierre Belon comme valet de chambre-horloger ordinaire de la reine Anne d'Autriche, il devint ensuite horloger du roi et de son conseil. Il jouissait de la protection et de la considération des plus importants représentants de la société de son époque, à commencer par Louis XIV lui-même, Monseigneur le Grand Dauphin, les ducs d'Aumont et de La Trémoille, le prince de Rohan, le marquis d'Argenson, la comtesse de Polignac, le cardinal de Gesvres, les Présidents du Harlay, de Lamoignon, de Maison et de nombreux autres grands personnages. Le nom de Balthazar Martinot reste attaché à une splendide loterie de montres et de pendules à Versailles qu’il organisa en 1695 pour la Cour en compagnie de son confrère Nicolas Gribelin, les billets avaient été remplacés par des médailles sur lesquelles étaient gravées une pendule et l’inscription « Honos et praemia alunt artes ». Outre des montres de petits volumes, il est l'auteur de nombreuses pendules dont le boîtier est souvent l'œuvre de André-Charles Boulle (1642-1732). Les grands musées d'Europe conservent nombre de ses productions (Musée du Louvre, Musée de Cluny et Musée national des techniques à Paris, Musée des Arts décoratifs à Lyon, Museum der Zeitmessung Beyer à Zurich, Musée de l'horlogerie à La Chaux-de-Fonds, le Victoria and Albert Museum à Londres, etc.).

Dimensions :
hauteur 88,5 cmdiamètre cadran 21,5 cmlargeur 41 cm / profondeur 15 cm


Prix:
4800 Euros



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire