lundi 30 janvier 2012

Régulateur vers 1680 - 1690

RégulateurLong Case Clock (Régulateur):Dial plate
Lorsque le Hollandais Christiaan Huygens invente une longue horloge très précise en 1657, les autres horlogers vont suivre,  en adoptant  la conception . Dans ce premier exemple, le pendule et les poids ont été enfermés dans un longue armature afin de le protéger. Le centre du corps  étroit est agrandi pour  le pendule, et il y a un trou pour l'observer . gravé sous le cadran - "Solem Audet dicere falsum" (Il ose le soleil de dire un mensonge) - -allusion à l'exactitude de ce type d'horloge et sa capacité de démontrer l'irrégularité de l'orbite du soleil.

 Par la nature du modèle de  marqueterie, on pourrait l' attribuée à l' ébéniste André-Charles Boulle. Les inventaires de Louis XIV identifient une horloge de la même conception et d'une marqueterie similaires, maintenant dans l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts, à Paris.
Long Case Clock (Régulateur):Clock face
mouvement par Antoine Gaudron , horloger
Sous le cadran, le temps soutient le cadran avec ses bras levés. Le socle sur lequel repose l'heure est inscrit en latin: "Solem Audet dicere Falsum" ( le soleil ose dire un mensonge).


Dans le centre du cadran  un globe, une règle, un compas et un rapporteur, ce sont les symboles de la Géométrie, l'un des sept arts libéraux.
Long Case Clock (Régulateur):Number plate
Autour  de la plaque sont marqué sur les bords la numérotation en bronze doré et en pointillé les secondes .

 

Horloge Long Case (Régulateur): mouvement de l'horloge
Le mouvement est gravé le nom du fabricant horloge "Gaudron Aparis" (Gaudron de Paris).
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire