lundi 30 janvier 2012

Secrétaire estampillé Philippe-Claude Montigny


Les grands panneaux plaqués d'écaille, de laiton, d'étain et qui couvrent le devant et les côtés de ce secretaire ont été initialement utilisés pour décorer les tables dans la fin des années 1600.

Une table des formes du front, coupé en deux pour permettre à la fois pour le devant "l'automne" et une porte d'armoire en dessous. Le façade "l'automne"  forme une surface pour l'écriture. Le deuxième sommet a été coupé sur toute sa longueur et utilisées pour décorer les deux côtés de la secrétaire. Meubles de ce genre secrétaire, fait dans le style désormais appelée «renouveau Boulle», généralement soit des panneaux intégrés de la fin du XVIIe siècle en marqueterie par André-Charles Boulle ou ont été des copies d'œuvres de conscience que le maître. Travaux Boulle était toujours si populaire  cent ans après sa mort que plusieurs ébénistes, dont Philippe-Claude Montigny, produirent des meubles en imitant ses dessins. Les dorures de bronze montés et la forme de cette pièce sont typiques du début du néoclassique style connu comme Goût grec, populaire auprès de la société à la mode. En effet, le Secretary est décrit à deux reprises, dans les catalogues de vente de deux courtisans à Versailles , M. de Billy et le comte de Vaudreuil.
vers 1770 - 1785

Secrétaire:Maker's stamp

estampille: MONTIGNY

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire