mercredi 7 décembre 2011

cabinet d’époque Louis XIV de l' Ateliers du Louvre

La marqueterie André Charles Boulle est le maître incontesté.
Des meubles somptueux, enrichis d’incrustations en bronze, en cuivre et en étain sur de l’écaille, seront réalisés dans les ateliers du Louvre et imités dans toute l’Europe.

 Des bois aux couleurs variées et contrastées sont utilisés : le jaune de l’amandier et du buis, le blanc pur du houx, le rouge du poirier, la gamme des bruns allant jusqu’au noir du noyer….



Ateliers du Louvre
La magnificence de ce cabinet d’époque Louis XIV n’était pas le seul facteur à expliquer l’engouement suscité, une bataille d’enchères le portant à 250 000 € sur une estimation haute de 120 000. Fait rare pour un meuble de cette époque, il est resté jusqu’à nos jours dans une famille baronniale. C’est un mousquetaire du Roi-Soleil, Jean de M., qui l’a acheté. Le cabinet a ensuite suivi cette famille au service des ducs de Lorraine, meublant leur propriété de Haute-Marne avant d’échoir au XVIIIe siècle dans leur château bourguignon. Selon la tradition familiale, il s’agit d’une production des ateliers du Louvre, installés dans la "grande galerie du bord de l’eau" voulue par Catherine de Médicis mais achevée seulement en 1609 par Henri IV. Le Vert Galant est à l’initiative de l’institution des galeries du Louvre, destinées à accueillir les meilleurs artistes qui échappent de cette manière aux règles strictes imposées par les corporations. André-Charles Boulle peut ainsi être tout à la fois ébéniste, fondeur, ciseleur et graveur, chose impossible dans son atelier de la rue de Reims.

Vente du Mercredi 8 juin 2011, salle 1 – Drouot-Richelieu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire