samedi 19 novembre 2011

TRES RARE CARTEL ET SA CONSOLE D'APPLIQUE


TRES RARE CARTEL ET SA CONSOLE D'APPLIQUE en marqueterie «Boulle» à décor de rinceaux et volutes en laiton sur fond d'écaille brune. Riche ornementation de bronzes dorés et ciselés tels qu'une femme canéphore aux quatre angles supportant un dôme, à décor de fleur de lys et terminé par des feuilles d'acanthe enroulées, couronné d'un Amour ailé. Dans la partie inférieure, une allégorie. Les heures en chiffre romains sont chacune indiquées en bleu dans un cartouche émaillé blanc, les minutes en chiffres arabes sont gravées dans le bronze. L'intérieur du cartel est à décor de damier. Il repose sur quatre pieds à enroulement. La console d'applique est ornée d'un masque central représentant Louis XIV enfant et de deux masques sur les côtés. A l'amortissement des quatre pieds en console, feuilles d'acanthe et graine. Signé, sous le cadran dans un cartouche d'émail blanc, GAUDRON A PARIS. Mouvement signé de GAUDRON A PARIS. Epoque Louis XIV. H 102, L 47, P 23,5 cm (cartel) H 39,5, L 55, P 23 cm (console) (aiguille des secondes manquante) A rapprocher de deux modèles connus au chàteau de Chantilly. «GAUDRON A PARIS» Signature utilisée dés les années 1660, et jusqu'en 1728, par l'atelier d'Antoine Ier Gaudron (c. 1640-1740), puis par celui de ses fils Pierre (c. 1677-1745), reçu maître en 1675 et Antoine II Gaudron (1675-1748). Les deux génèrations furent horlogers de Son Altesse Royale Monseigneur Le Duc d'Orléans, Régent. Bibliographie: J.-D. Augarde, «Les ouvriers du temps», Genéve, 1996, p. 319 conserve au Chateau de Tardy, «Dictionnaire des horlogers français», Paris, 1972Estimation : 80 000 - 100 000 €
Résultat : 100 000 €

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire