samedi 19 novembre 2011

Table




PETITE TABLE DE SALON rectangulaire en bois d'ébène marquetée de laiton à décor d'arabesques à la Bérain, elle ouvre à deux tiroirs en ceinture sur les petits côtés. Elle repose sur des pieds en gaine de section carrée ornés de chapiteaux de bronze doré reliés par une entretoise en X de forme chantournée. Le plateau cerné d'une lingotière de bronze doré et garni d'un maroquin au petit fer. Epoque Louis XIV, début du XVIII°siècle H 82, L 68,5, P 50 cm Cette petite table de salon est à rapprocher de la production des fils d'André- Charles Boulle ou à celle de Nicolas Sageot.

 Nicolas Sageot (1666-1731) devient maître ébéniste à Paris en 1706. Il est l'un des rares à apposer une estampille sur ses meubles, bien avant 1751 où un édit la rend en principe obligatoire. Dès 1720, Sageot liquide son atelier et vit dans une certaine aisance avant de sombrer dans la folie en 1723. Son oeuvre s'inscrit dans la tradition de marqueterie illustrée par André-Charles Boulle (1642-1732) et inspirée de décors d'arabesques de Jean Bérain (1640-1711). Le découpage de couches superposées de laiton et d'écaille produit un décor en première partie et un en contrepartie, l'un étant en quelque sorte le négatif de l'autre.

Estimation : 60 000 - 80 000 €

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire