samedi 19 novembre 2011

PAIRE DE BIBLIOTHEQUES BASSES


plaquées d'ébene et de marqueterie Boulle, a dessus en ebene et reposant sur une plinthe et des pieds ronds plats, ouvrant a trois portes sur deux etageres. La porte centrale est ornee d'une marqueterie de rinceaux en ecaille de tortue et en cuivre, en «premiere partie» pour l'une des bibliotheques et en «contre-partie» pour l'autre. Le panneau de marqueterie est encadre par deux moulures en bronze dore et centre par un masque en bronze de Bacchus. Les portes vitrees de chaque cote sont entourees d'une bordure en marqueterie Boulle. Des agrafes en bronze dore garnissent les angles et se repondent deux a deux en symetrie. Cette paire de bibliotheques se distingue par la noblesse et la monumentalite de sa symetrie, et par le rythme cree par l'usage de la marqueterie de «premiere partie» et de «contre-partie». Epoque Louis XIV, vers 1710-1720 Andre-Charles BOULLE (1642-1732) nomme ebeniste, ciseleur, doreur et sculpteur du Roi en 1672 H 125, L 197, P 38,7 cm Provenance : Ancienne collection d'un Chef d'Etat etranger, Felix Houphouet- Boigny. 19/11/1993 Vente Sotheby's New York N°46. Bibliographie : -D. Alcouffe, A. Lefebure, A. Dion-Tennenbaum, Le Mobilier du Musee du Louvre, Tome 1, edition Faton. -A. Pradere, Les ebenistes francais, de Louis XIV a la Revolution, editions du Chene, 1989. -J.P. Samoyault, Andre-Charles Boulle et sa famille, Geneve, 1979. Meubles similaires : Cette paire appartient a une celebre serie de bibliotheques basses en marqueterie realisees par Andre-Charles Boulle dans les annees 1710-1720 La bibliotheque est un meuble nouveau cree sous le regne de Louis XIV. Ce type de meuble apparait relativement tard dans la carriere de Boulle. L'Acte de Delaissement fait en 1715 entre Boulle et ses fils mentionne ainsi «une armoire de 6 pieds de long en marqueterie et de bronze a trois portes, faites a la reserve de quelques bronzes et preste a dorer, commandee, valant 1,000 livres» (dans J.- P. Samoyault, p. 65-66). Dans le recueil de modeles Nouveaux Desseins de meubles et ouvrages de bronze et de marqueterie inventes et graves par Andre- Charles Boulle, publie par Mariette vers 1707, est representee une bibliotheque tout a fait similaire a notre paire. Une douzaine de bibliotheques basses sont aujourd'hui recensees. Elles presentent des differences dans des details tels que les dimensions ou la garniture de bronze. On distingue trois groupes de bibliotheques en fonction de la garniture : celles ornees de la figure de Pomone, comme la paire du Musee du Louvre, realisee pour le duc de Bourbon et provenant du chateau de Chantilly, ou celle de la Wallace Collection, celles ornees de putti comme une paire du chateau de Versailles, et celles ornees d'un masque de Bacchusou de Saturne, comme notre paire. Andre-Charles Boulle apparait comme le veritable createur du mobilier francais du XVIII°siecle : avec lui, il s'affranchit des influences italiennes et flamandes pour adopter et mettre au point les types de meubles et les formules decoratives qui vont contribuer a CATAL_26-01.indd 151 28/12/10 12:08 sa reputation universelle. Ne a Paris d'un pere menuisier d'origine hollandaise, Andre-Charles Boulle est recu maitre ebeniste avant 1666. En 1662, Colbert le designe au roi Louis XIV comme «le plus habile de Paris dans son metier» et lui obtient le privilege royal d'un logement au Louvre. Il recoit alors le brevet d'ebeniste, ciseleur, doreur et sculpteur du roi, qui lui permet d'exercer la double activite de bronzier et d'ebeniste, au mepris des regles des corporations. En 1677, il epouse Anne-Marie Leroux qui lui donnera sept enfants don't quatre fils qui seront ebenistes. En 1715, il leur fait donation de son affaire et de ses biens. Les ateliers Boulle prosperent jusqu'en 1720 ou ils sont detruits avec leur stock de meubles. On y comptait alors une trentaine d'ouvriers don't vingt etablis pour l'ebenisterie et six ouvriers pour le bronze. Malgre son succes, Boulle connait tout au long de sa carriere des difficultes financieres en raison des nombreux achats qu'il effectue au profit de sa collection de dessins, d'estampes et de medailles. Andre-Charles Boulle travaille pour les Batiments du Roi, executant des meubles destines au roi Louis XIV, a la reine et au Grand Dauphin. Il realise ainsi le decor en marqueterie (aujourd'hui detruit) de l'appartement du Grand Dauphin reconnu comme un chef-d'oeuvre par ses contemporains. Outre la famille royale, il compte parmi ses clients des financiers, des ministres et de hauts fonctionnaires comme Pierre et Antoine Crozat, Pierre Thome, Etienne Moulle, le ministre Louvois ou l'intendant du Garde-Meuble Moyse Augustin de Fontanieu, mais aussi de grands personnages comme le cardinal de Rohan, le duc d'Orleans, futur Regent, ou le duc de Bourbon. Sa reputation s'etend aux cours etrangeres. Il recoit ainsi des commandes du roi d'Espagne Philippe V ou du prince Maximilien- Emmanuel de Baviere. L'etendue de sa production est difficilement imaginable, etant donne que Boulle ne signait jamais. Quelques meubles seulement peuvent lui etre attribues avec certitude grace aux archives et au recueil de modeles Nouveaux desseins de meubles et ouvrages de bronze et de marqueterie inventes et graves par Andre-Charles Boulle, publie chez Mariette vers 1707. Son oeuvre se caracterise par l'importance nouvelle qui est donnee a la sculpture en bronze dore. Elle joue sur les meubles un role a la fois de protection et de decoration. Boulle produit aussi des objets d'ameublement en bronze. Certains modeles sont dus a de grands sculpteurs de l'epoque comme Desjardins, Girardon ou Coustou. Le nom de Boulle est aussi attache a la marqueterie de cuivre et d'ecaille. Il n'est pourtant pas l'inventeur de ce type de decor atteste en Italie des la fin du XVI°siecle. Cependant, dans le parti decoratif qu'il en tire comme dans l'extraordinaire precision du detail, Boulle atteint la perfection. C'est lui qui met au point la technique de la «premiere partie», ou les motifs se detachent en cuivre sur un fond d'ecaille, et de la «contre-partie» qui reproduit un dessin identique mais en inversant les matieres. Andre-Charles Boulle realise aussi des marqueteries de fleurs en bois precieux, Catalogue EA Geneve.indd 131 19/05/10 en vogue a Paris dans les annees 1680. Les oeuvres realisees dans cette technique presentent des vases de fleurs et des oiseaux perches sur une branche, inspires notamment des tableaux de fleurs du peintre Monnoyer.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire