samedi 19 novembre 2011

Miroir chevalet


MIROIR DE TOILETTE en marqueterie Boulle d'écaille de tortue brune et de laiton, en contre partie, dans des encadrements à fronton trilobé, finement marquetés de rinceaux feuillagés en bronze doré. Époque Louis XIV, vers 1700 H 63, L 52 cm Modèles similaires: - Le 22 octobre 2008, un miroir en marqueterie à fond d'écaille rouge a été vendu chez Sotheby's Paris, lot 29, il provenait de la galerie Maurice Segoura. - Deux miroirs semblables faisaient partie de la collection Alexander, passée en vente le 30 avril 1999 chez Christie's à New York, lots 121 et 123, dépassant chacun l'estimation haute. - Un troisième miroir est conservé à la Wallace Collection à Londres, attribué à André-Charles Boulle (1642-1732), vendu par le marchand mercier Alexis Delaroue à la duchesse de Berry pour Versailles en 1713.
Estimation : 10 000 - 12 000 €




Miroir chevalet, tel celui que l'on pose sur la table de toilette, d'époque Louis XIV. Il a un « encadrement mouluré, marqueté d’écaille brune et de laiton. La partie supérieure cintrée. Ornementation de bronzes, à l’amortissement un mascaron. Au revers, marqueterie Boulle sur fond d’écaille brune, décor rayonnant d’une tête de personnage dans des encadrements de lambrequins, palmettes, rinceaux et entrelacs. A la base, deux lions affrontés. D’après des modèles de Bérain. » Objet d'art de la galerie Wanecq à Paris

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire